top of page

Yvan Benedetti arrêté devant le cimetière parisien de Thiais

Le samedi 2 décembre, Les Nationalistes avaient prévu de rendre hommage à Pierre Sidos au cimetière de Thiais, pour les trois ans de sa disparition.


Bien que la Préfecture de Police de Paris ait annoncé la veille, sur son compte Twitter, l'interdiction de l'hommage, la notification de l'interdiction n'a été faite que le jour même devant l'entrée du cimetière, après 10h ...


" Un cordon d’une vingtaine de robocops interdisait tout accès au cimetière et un 2e cordon policier entourait la tombe de Pierre Sidos. Un groupe d’antifas rodait autour du cimetière, provoquant les militants nationalistes, jouant les forces d’appoint de la Préfecture de police de Paris".

Yvan Benedetti a été arrêté alors qu'il se trouvait sur le parking du cimetière, à plusieurs dizaines de mètres de l'entrée ...


Sorti de garde à vue en fin de journée, Yvan Benedetti est poursuivi pour organisation d’une manifestation interdite et sera jugé le jeudi 23 mai à 13h30 au Tribunal Judiciaire de Créteil. Sept militants ont été verbalisés d’une amende de 135€ pour participation à une manifestation interdite."


Voilà donc que la république veut nous empêcher d'honorer nos morts en plaçant ses miliciens armés à l'intérieur même des cimetières !


Peu importe les décisions et jugements de cette république, ils ne pourront pas nous empêcher d'honorer nos morts. D'ailleurs Les Nationalistes ont annoncé dans un communiqué que le dépôt de gerbe avait bien eu lieu.


"Le dimanche matin, lors d’un hommage discret, la gerbe a été déposée sur la tombe et honneur a été rendu à Pierre Sidos. A été fait, ce qui doit être fait et qui devait se faire. Le nationalisme est aussi l’expression d’une volonté."

Un recours sur le fond va être déposé afin de contester cette décision sans précédent. Il est d'ailleurs nécessaire de contester toutes les interdictions qui touchent notre camp depuis ces derniers mois.


Nous ne baisserons pas la tête.





Comentários


bottom of page