top of page

Un jeune militant condamné à 4 mois de prison ferme pour une action banderole pacifique

Hier, le tribunal correctionnel de Rennes a condamné un jeune militant de l'Oriflammes Rennes à 4 mois de prison ferme pour une action banderole pacifique.


Communiqué de l'Oriflammes Rennes :


4 MOIS DE PRISON FERME POUR NOTRE MILITANT À LA SUITE D’UNE ACTION BANDEROLE À #SAINTSENOUX ! S’opposer au lobby LGBT qui veut conditionner nos enfants est donc passible de prison ferme.
❌ Tandis que les couleurs LGBT sont affichées sur le portail de l’Assemblée nationale, qu’il existe un « #PrideMonth » relayé et soutenu par toutes les multinationales, que les espaces publics sont de véritables Gay Pride ambiantes, comment croire que les LGBT sont persécutés ?
🤡 Ainsi, si vous osez hausser le ton contre la tyrannie de cette minorité, cela vous vaudra, en Occident, de la prison ferme : deux mois pour un mot d’Alain Soral, quatre mois pour notre militant pour avoir lu un tract et être resté 10 minutes devant le lieu de la lecture.
⚔️ Nous appelons tous les patriotes à partager cette information et à dénoncer cette justice inique. En comparaison, un magistrat qui offre sa fille mineure en viol sur internet ne prend que 2 ans de sursis !
Français, réveillez-vous !

Participer à la cagnotte de soutien.


84 vues0 commentaire
bottom of page