top of page

Enquête ouverte pour « provocation à la haine » après une manifestation à Lyon en hommage à Lola

Vendredi dernier à Lyon, plusieurs centaines de jeunes lyonnais ont rendu hommage à la petite Lola assassinée sauvagement le 14 octobre par une Algérienne sous le coup d’une OQTF (obligation de quitter le territoire français).


À la suite de cette manifestation, le parquet de Lyon a annoncé l’ouverture d’une enquête pour « provocation à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion ». Ce qui dérange les pouvoirs publics, c’est le lien évident fait par les manifestants entre l’immigration et la criminalité. Oui l’immigration tue.


Grégory Doucet, le maire EELV de Lyon, a écrit une lettre au président Emmanuel Macron afin de le mettre en garde contre « le péril de l’extrême-droite » et de l’inviter à « faire respecter les valeurs de notre République ».



Dans cette république cosmopolite, ce qui scandalise ce n’est pas le crime, mais la dénonciation du crime ! Depuis plusieurs jours d’ailleurs, la « meute médiatique » dénonce sans interruption la « récupération » afin de détourner la colère légitime des Français qui n'en peuvent plus de l'immigration.


Ils ne nous feront pas taire !

90 vues0 commentaire
bottom of page