top of page

Romans-sur-Isère, la police charge les patriotes qui demandaient justice pour Thomas

Samedi soir, une centaine de jeunes nationalistes se sont rendus à Romans-sur-Isère, dans l'enclave étrangère d'où sont originaires les meurtriers de Thomas, drômois de 16 ans assassiné une semaine plus tôt à Crépol.

Alors que d'ordinaire ils ne mettent pas les pieds dans ces quartiers occupés, les miliciens du régime sont intervenus pour charger et interpeller les manifestants.


Les policiers sont toujours là où on les attend, en face du peuple.


Soutien aux camarades !


Communiqué des participants à la manifestation :



207 vues0 commentaire

Comments


bottom of page